Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le Ven Oct 18, 2019 3:57 am



Répondre au sujet  [ 157 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 4, 5, 6, 7, 8
 Le jeu des Loup-Garous : Dance Machine. 
Auteur Message
Sucre lent
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Aoû 21, 2008 12:23 am
Messages: 2109
Localisation: No matter Gay, Bi, or Jul.
Message Pauvre France !!!
Kyuss a écrit:
La sorcière : Elle a le pouvoir de concocter 2 filtres : l'un tue, l'autre peut ressusciter une victime des loups-garous. La sorcière ne peut utiliser qu'une seule fois chaque potion. Elle peut utiliser ses deux potions la meme nuit. La sorcière peut se guérir elle-meme si elle est victime des loups-garous. Le Maitre du Jeu, chaque nuit, lui désignera la future victime des loups-garous. La sorcière décidera de sauver ou de laisser se faire tuer le joueur.

Logiquement, ça ne marche pas, Diane.


Ah bon... :? Bien Bien Bien. Bon Bon Bon. Je vois qu'on enfonce toujours la tête dans la boue à celui qui n'a plus qu'un pied qui dépasse de la mare, comme d'habitude en cette aire Sarkozienne, Sarkozyste, SarkoKyste.

J'ai jamais rien compris aux règles de ce jeu de toute façon.

Nan nan m'en fous suis innocente, et je suis une Star moi, j'ai chanté avec les plus grands à la Star Academy (Comme Francis Lalanne). Sorcière SAUVE-MOI !!!! Ou quelqu'un d'autre !!!!

(Je te ferais une crêpe suzette si tu me sauves. Les autres seront pour moi bien sûr).

Et en plus je rappelle que :

J'ai maigri.


Mar Mar 08, 2011 8:06 pm
Profil
Amy Winehouse

Inscription: Ven Juin 29, 2007 2:20 am
Messages: 1429
Message Re: Le jeu des Loup-Garous : Dance Machine.
Bonjour.
Dimanche en fin de matinée ou début d'après midi, le septième épisode deThiercelieux révèlera le sort réservé à Magalie Vaé.
A Dimanche.

Image


Ven Mar 11, 2011 11:07 am
Profil
google1er
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Jan 11, 2007 1:55 pm
Messages: 2769
Localisation: J'ai un chat dans la gorge
Message Re: Le jeu des Loup-Garous : Dance Machine.
10 jours off aux frais de la princesse, quand c'est à Ibiza, je suis plutôt content...

Par contre à Thierceleux, avec cette ambiance délétère qui ruine la fréquentation des Dancefloors, c'est pas top.

_________________
HHhmhmhmmmmmmm.


Lun Mar 21, 2011 11:59 am
Profil
Amy Winehouse

Inscription: Ven Juin 29, 2007 2:20 am
Messages: 1429
Message Re: Le jeu des Loup-Garous : Dance Machine.
LES LOUPS-GAROUS DE THIERCELIEUX DANCE MACHINE EPISODE 7 : VDM.

"Ils nous refont Woodstock ou bien ?!" s'exclama un gendarme tandis que la foule grandissante de fans, curieux ou simples spectateurs bondait aux alentours des collines de Thiercelieux. L'accès gratuit à Dance Machine avait attiré plus de monde que prévu et les lycanthropes s'en réjouissaient avec une excitation difficilement feinte.
Caravanes, tentes, campements...le moindre carré d'herbe avait été pris d'assaut, on buvait, fumait, dansait. Une liesse finalement plutôt étonnante compte-tenu de l'affiche du spectacle semblait s'être emparé de l'endroit.
La municipalité de Thiercelieux avait fait fermer le village lui-même, redoutant que tout ce monde ne vienne troubler la quiétude qui avait gagné le village depuis quelques temps, en dépit de l'incident malheureux d'avec le monsieur déguisé en monstre poilu que le maire et ses administrés s'étaient bien gardés d'ébruiter dans la mesure où le bonhomme s'était relevé et était reparti d'où il venait, peut-être un peu blessé mais certainement pas mort. Certes, il s'était emparé d'une arme chargée de munitions d'argent mais ces trouillards de Thierceliens, toujours sur le qui-vive concernant la potentialité d'une nouvelle menace lycanthrope, n'avaient pas assez de tripes pour s'aventurer hors du village affronter la bête. Courageux mais pas téméraires comme disait l'adage ! Tant que les monstres n'avaient pas pénétré l'enceinte du village, ils n'iraient certainement pas chasser le poilu carnivore sur un terrain qu'ils ne connaissaient pas. Appelez ça du protectionnisme régionaliste pur jus si vous le voulez mais c'est ainsi que les choses se faisaient là-bas !

Les trois loups trépignaient d'impatience sur le site du show. Il était dix-sept heures et bientôt le spectacle allait commencer, ainsi que l'avènement et l'ascendance de leur espèce sur la planète. Ils vivaient les prémices du début d'un cycle de lune éternelle. Partout sur la terre, les autres lycanthropes attendaient aussi le moment de leur règne tout proche.

Dans sa caravane, Magalie Vaé s'était peignée et préparée pour le grand soir. Cela faisait un moment qu'elle n'avait pas eu affaire à un public aussi impressionnant et nombreux. Néanmoins, il lui fallait agir en professionnelle et elle devait mettre de côté son stress et ses inquiétudes. Elle savait qui elle était, ce qu'elle valait et il était hors de question de laisser transparaitre sa véritable personnalité.
Non, Magali n'était pas l'insupportable et odieuse diva que tout le monde s'imaginait. Non, elle n'aimait pas s'entourer de fans dévoués à qui elle laissait le soin d'exaucer d'une manière ou d'une autre ses moindres caprices. Non, elle n'avait pas du tout apprécié sa partie de jambes en l'air avec Booba qui aurait ensuite pu parader auprès de ses amis en leur faisant renifler ses doigts tout en se targuant hilare de "s'être tapé une obèse". Non, elle ne méprisait pas spécialement Lolo Boyer dont elle admirait le professionnalisme, la longévité et l'impressionnante liste d'amis. Elle aurait eu trop peur de se voir consacrer une émission entière et savait pertinemment qu'elle n'avait pas la carrure de vedettes confirmées pour attirer une large audience. Et non, elle n'avait rien de particulier contre Priscilla, sa jeunesse et sa beauté , s'était répugnée à cracher dans ses pots de Nutella et au contraire aurait même volontiers voulu l'aider, sachant que le petite blonde était boulimique et le cachait bien maladroitement. Peut-être même qu'elles auraient pu être amies !

Alors que l'heure du début du show se rapprochait. Magalie congédia ses "esclaves" qui l'implorèrent de les garder mais elle tint bon malgré leurs larmes et ils furent renvoyés du site des artistes, devant se contenter de simples places dans le carré vip de Dance Machine.
Maquillée et pomponnée, Magalie se décida à sortir de sa caravane et à affronter les autres participants au spectacle. Elle n'en pouvait plus de ce double-jeu et voulut se réconcilier avec eux et leur montrer qui elle était réellement, sans chichis ni minauderie. Cette façade de femme méchante et d'ogresse mégalomane devait s'effondrer afin de laisser apparaitre la vraie Magalie, une jeune fille gentille et douée que le star system avait broyée. La véritable méchanceté, celle qui avait poussée Magalie à le devenir elle-même venait de ce monde tellement impitoyable qu'il en deviendrait nauséeux. Handicapée par son apparence et dévastée par les moqueries dont elle était constamment la cible, Magalie s'était couverte d'un caractère ignoble qui lui permettrait d'affronter quolibets, sarcasmes, cynisme et jalousie.
Mais le temps des faux-semblants était révolu, elle allait redevenir celle qui avait conquis le public et les spectateurs de l'émission qui l'avait faite connaitre mais d'abord, il lui fallait au moins se faire pardonner par ses pairs.

Une fois à l'extérieur, et tandis que le bruit de la foule et des réglages du son du podium alourdissaient l'atmosphère, Magalie fut étonnée du calme qui régnait autour de l'emplacement des vedettes. La plupart des artistes était partie répéter ou faire sa balance. Toutes sauf Priscilla qui avait profité de l'absence de tout le monde pour s'empiffrer joyeusement de pâte à tartiner tout en dansant dans l'herbe, comme une jouvencelle naïve un brin délurée.
Magalie esquissa un sourire en l'apercevant et se dirigea vers elle d'un pas décidé. Elle allait enfin pouvoir s'excuser, se faire accepter et sans doute partager avec elle un pot de Nutella bien attrayant. La jeune femme était folle de joie...

mais ce bonheur fut de courte durée...

Une douleur dans l'arrière du crâne l'immobilisa tout net. Le sang commençait à couler le long de son front et son visage devint comme une vallée engloutie par un océan d'hémoglobine. Magalie vit alors l'image de Priscilla s'éloigner d'elle tandis que l'obscurité emplissait son regard. Elle voulut prononcer un dernier mot mais c'est un rot tonitruant qui s'échappa de sa bouche à la place.
Ce qui allait mettre un terme à l'existence pas toujours heureuse de Magalie Vaé était un morceau d'os affuté attaché par un bout de vêtement déchiré à un gros bâton. A l'autre extrémité du bâton, une paire de mains meurtries et ensanglantées tenaient fermement l'arme improvisée. le tranchant osseux s'extirpa de la tête de Magalie qui s'effondra au sol, son crâne fracassant le marche-pied en fer d'une caravane. Derrière elle se tenait Eve Angeli. Son visage était sale, ses cheveux étaient couverts de boue et de feuilles mortes qui s'étaient agrippées à ses boucles. Sa chemise déchirée était tachée de sang et elle semblait avoir utilisé une manche pour bander une blessure à l'estomac.

A quelques mètres de là, interpellée par le bruit que venait de faire Magalie en tomber, Priscilla arrêta sa danse de naïade et lâcha sa cuillère, figée par ce qui se tenait devant elle. Eve enfonça son os sur bâton dans le sol juste à côté de Magalie et ôta la chaine qu'elle avait autour du cou avant de la rouler en boule et de la placer dans l'excavation du crane de la chanteuse Staracadémicienne. Enfin, elle se releva , repris son arme et s'éloigna un peu , comme si elle attendait une réaction de la part du cadavre.
Les deux jeunes femmes se tinrent à quelques mètres de distance l'une de l'autre. Rien d'autre que l'agitation du podium à une centaine de mètres de là pour troubler une ambiance morbide plus qu'inquiétante. Au bout de trois ou quatre minutes, alors que Magalie n'avait pas bougé d'un cheveu, Eve revint vers elle et repris sa chaine en argent. Elle se releva, imperturbable, et dirigea son regard vers Priscilla qui n'avait pas bougé non plus d'un centimètre et lui sourit alors que ses mains serrèrent très fort l'arme qui venait de mettre fin à une vie.

(A suivre...)

Diane a été désignée par ses pairs pour être la prochaine à mourir. Malheureusement pour nos artistes, il ne s'agissait pas d'un loup-garou mais d'une victime humaine possédant néanmoins le statut de sorcière.
Bien que les chances de survie et de victoire des humains soient désormais plus que faibles pour ne pas dire nulles, j'accorde aux lycanthropes le soin d'éliminer une dernière fois l'un d'entre-eux , par pur sadisme.^^

Diane : 3 voix.
Jeffbyos : 2 voix.
Altaz : 1 voix.
Will : 1 voix.


Mar Mar 22, 2011 4:41 pm
Profil
Sucre lent
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Aoû 21, 2008 12:23 am
Messages: 2109
Localisation: No matter Gay, Bi, or Jul.
Message Porque tu vas.
Image

Je suis morte pour vous. Cela vous fait maintenant un poids supplémentaire sur le dos (bande de gibiers sanguinolents).

SORCIÈRE SAUVE-MOI !!!!

(Me ferais bien une purée d'ange légère avec une noisette de beurre des Dieux (mieux vaut pas savoir d'où ça sort de leur corps), un bouillon de mer aux algues fraîches délicatement roulées sous les aisselles des angelots pisseurs de badoît, et un pudding Séri-Zédé, matinée d'une crème patissière des Nonnes de la Sainte-Christine).


Mer Mar 23, 2011 4:39 am
Profil
Leprechaun
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Juin 15, 2009 10:47 pm
Messages: 526
Message Re: Le jeu des Loup-Garous : Dance Machine.
Mince, j'étais sûr que magalie Vae était un loup garou. Les poils ne trompent pas pourtant :
Image
Image


Mer Mar 23, 2011 10:46 am
Profil
Critters
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Aoû 03, 2009 9:23 pm
Messages: 466
Localisation: au fond du paquet Bonux
Message Re: Le jeu des Loup-Garous : Dance Machine.
Mathlamenace a écrit:
Mince, j'étais sûr que magalie Vae était un loup garou. Les poils ne trompent pas pourtant :
Image
Image

Tu l'as trouvé où la première photo?
C'est une question très sérieuse.
Je flippe là.


Mer Mar 23, 2011 11:54 am
Profil
Sucre lent
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Aoû 21, 2008 12:23 am
Messages: 2109
Localisation: No matter Gay, Bi, or Jul.
Message Matelecochon
Quelle exquise créature !!! :oops:

A mon avis c'est la petite amie de Cannibal JC. Cheveux longs, seins tombants (mes seins à moi sont peut-être petits d'accord, mais ils sont fermes et se tiennent avec bravoure eux). Une métalleuse comme son mec.

Vous voulez pas faire venir Cannibal JC ici ? Qu'on rigole un peu parce qu'on s'ennuie depuis quelques années maintenant.

(Math est un loup c'est clair).


Mer Mar 23, 2011 12:45 pm
Profil
Leprechaun
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Juin 15, 2009 10:47 pm
Messages: 526
Message Re: Le jeu des Loup-Garous : Dance Machine.
mochegirl a écrit:
Mathlamenace a écrit:
Mince, j'étais sûr que magalie Vae était un loup garou. Les poils ne trompent pas pourtant :
Image

Tu l'as trouvé où la première photo?
C'est une question très sérieuse.
Je flippe là.

Dans l'ancien blog de Gut ! Je sais pas pourquoi il t'en a jamais parler !
(j'ai cherché fat jesus dans google)


Mer Mar 23, 2011 3:09 pm
Profil
Critters
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Aoû 03, 2009 9:23 pm
Messages: 466
Localisation: au fond du paquet Bonux
Message Re: Le jeu des Loup-Garous : Dance Machine.
J'ai eu un choc en voyant cette photo (j'espère que Gut ne lira pas), mais sur la tête de ma mère, on dirait un ancien boy-friend mochien qui aurait fait un photo montage de lui même pour se grossir et tout et tout. J'ai même cru reconnaitre la chambre...


Mer Mar 23, 2011 4:30 pm
Profil
Sucre lent
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Aoû 21, 2008 12:23 am
Messages: 2109
Localisation: No matter Gay, Bi, or Jul.
Message Pow Pow Pow Pow
mochegirl a écrit:
J'ai eu un choc en voyant cette photo (j'espère que Gut ne lira pas), mais sur la tête de ma mère, on dirait un ancien boy-friend mochien qui aurait fait un photo montage de lui même pour se grossir et tout et tout. J'ai même cru reconnaitre la chambre...


En tout cas sa poitrine est hypnotisante je trouve, j'hallucine et il a l'air bien dans sa peau en plus c'est le principal :?

Pourquoi c'est le principal ?

parce qu'il est born this way.

beurk quelle horreur sa petite amie doit vivre un enfer au lit.


Mer Mar 23, 2011 4:36 pm
Profil
Gilg a meches
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Sep 11, 2006 4:36 pm
Messages: 961
Message Re: Le jeu des Loup-Garous : Dance Machine.
Mathlamenace a écrit:
Mince, j'étais sûr que magalie Vae était un loup garou. Les poils ne trompent pas pourtant :


T'es pas crédible enfoiré de chien poilu!!!

Mais les victimes (Will et moi) peuvent remercier Dirty de ne pas avoir voté comme nous lors du vote précedent.

Et voilà c'est finit...Crazy je peux me suicider au lieu de crever avec de la bave partout sur le corps??

_________________
Image


Jeu Mar 24, 2011 11:28 am
Profil
Amy Winehouse

Inscription: Ven Juin 29, 2007 2:20 am
Messages: 1429
Message Re: Le jeu des Loup-Garous : Dance Machine.
LES LOUPS-GAROUS DE THIERCELIEUX "DANCE MACHINE" EPISODE 8 : J'AI DEMANDE A LA LUNE.

Des gouttes de sang venaient telle une chimérique rosée du soir se répandre sur les herbes fraichement coupées, n'épargnant ni les pucerons, ni les fourmis, ni quelconque microscopique forme de vie qui passaient ainsi de vie à trépas, noyée sous un flot d'hémoglobine. L'ironie de la situation était évidente : ce qui servait à vivre pouvait alors également tuer. Et ce verbe serait employé à foison ce soir...

Le souffle coupé, les yeux inondés de larmes, la peau blanchie par la terreur, Priscilla sentit le sol se dérober sous ses pieds et ne put s'empêcher de tomber. Ses genoux heurtèrent le gazon les premiers, sa main droite tenant encore le pot de pâte à tartiner dont elle s'était gavée, futile rituel d'avant-concert lui servant d'excuse pour masquer sa boulimie résultant d'un mal de vivre indicible et forcément inexplicable pour les esprits étroits qui à l'évidence ne pouvaient guère se rendre compte, ou plus cruellement admettre, qu'une jeune femme ravissante tutoyant le succès et l'estime pouvait être malheureuse. C'était pourtant le cas. Priscilla souffrait depuis plusieurs années à présent mais elle devait se maintenir en forme, ne pas succomber à l'appel de la dépression abyssale qui étendait ses crevasses à chacun de ses pas.
Mais en l'espace d'un instant, alors qu'elle venait d'appréhender l'image que ses yeux venaient de faire parvenir à ses cellules grises, toute notion de déprime, toute envie larvée d'en finir, tout dégout de soi venaient de d'estomper à la vitesse de la buée sur une vitre que l'on réchauffe. Toutes les émotions négatives qu'elle accumulait en elle l'avaient abandonnée. Mais cet instant de répit fut de trop courte durée car la tristesse et la désespérance laissèrent place à la peur, une peur instantanée de celles qui feraient relativiser sur l'idiotie absolue de mettre fin à ces jours, de celles qui redonneraient espoir dans d'autres circonstances. Mais pas ici, pas maintenant...

Le grotesque spectacle d'une Magalie le crâne broyé étendue sur le gazon devant sa caravane tandis qu'Ève, responsable de sa mort, venait de triturer la blessure béante et d'y insérer un bijou était trop fort. Tellement fort qu'à aucun moment Priscilla n'eut l'idée de penser qu'il s'agissait d'une mise en scène, d'un gag monstrueusement méchant et surtout dénué de toute forme d'humour. Non, c'était vrai. C'était la réalité. Et la jeune femme craint alors pour sa vie, cette vie qu'elle parvenait parfois à détester tout en tentant avec succès la plupart du temps de le cacher. Elle ne voulut plus mourir mais cet instinct primaire en chacun de nous lui faisait penser le contraire.
La vision d'Ève elle-même couverte de sang, apparemment blessée mais vaillante, le regard décrivant une ambition de tuer sans qu'aucune trace de folie ne puisse être décelée était peut-être encore plus terrifiante que le corps meurtri de Magali car la menace venait des vivants et non des morts. Et vint l'obscurité...

Les paupières de Priscilla s'étaient machinalement refermées comme pour masquer l'évidence. Elle se sut condamnée, ne le supporta pas et décida en une fraction de seconde qu'elle ne verra pas la meurtrière avancer vers elle et la frapper. Elle n'assisterait pas à sa propre extermination. La fuite n'était pas une option, aucun membre de la jeune femme n'avait l'autorité de mettre en branle une esquive, une tentative d'évasion. Et vint le grognement.
Et vint la lumière...

Les paupières se relevèrent, laissant l'éclairage d'un lampadaire tout proche bruler sans douleur la rétine de la petite blonde. La curiosité l'emporta sur la fatalité aussi Priscilla ouvra-t-elle les yeux. Si ce qu'elle venait de voir auparavant était terrifiant, ce dont elle allait être le témoin à présent était terrorisant.
Le grognement qu'elle venait d'entendre avait été poussé par une créature bien plus grande que l'homme. Un bon mètre supplémentaire. Une créature hideuse aux yeux jaunes et aux mâchoires gigantesques, ruisselantes de bave et de sang. Une créature s'apparentant à un chien. Ou plutôt non, à un loup. Alors il ne fallut pas quelques secondes à Priscilla pour esquisser un sourire, nerveux, effrayé mais un sourire tout de même. Un sourire qui lui faisait prendre conscience que la situation à laquelle elle était en train d'assister était inédite et tellement outrancière, impossible, qu'elle en deviendrait presque risible. Alors elle referma les yeux.

Gémissement...
Eve utilisa son arme composée d'os, de bois et de tissu pour se défendre contre le loup qui vient de surgir derrière elle. L'ersatz de lame cartilagineuse vint perforer le thorax de la bête humaine qui tomba à la renverse de surprise et de douleur soudaine. Eve en profita pour lui assener un second coup au niveau de la gorge, ce qui déforma le hurlement du monstre et le sonna.

Priscilla ouvrit les yeux. Devant elle, l'homme-loup géant était en apparence terrassé tandis qu'elle ne voyait plus Eve. C'est alors qu'elle sentit une pression plutôt forte contre son bras droit et elle fut relevé de sa position de pénitente sans réel ménagement. Elle se sut trainée sur plusieurs mètres et referma les yeux, pensant sa dernière minute arrivée. Puis le claquement d'une porte la rassura et l'air frais de l'extérieur disparut.

Ève referma la porte de la caravane derrière elle et en bloqua l'accès en poussant une armoire de vêtements juste devant. Elle avait jeté Priscilla sur le lit. Cette dernière atterrit sur une forme humaine qui se mit à gigoter sous les couvertures. Elle poussa un hurlement et tomba de la somme, se cognant la tête contre le mur. Ève se saisit avec hargne et témérité de son arme et la brandit vers le plafond, prête à frapper.

Une tête émergea des couvertures, celle toute ébouriffée de Benoit, dont les deux jeunes femmes venaient de trouver refuge dans la caravane. Découvrant les deux blondes qui se tenaient devant lui, son premier réflexe fut de faire la moue car il aurait bien évidemment préféré que deux beaux garçons au corps huilé soient venus troubler sa sieste d'avant-spectacle.

-Désolé Mesdemoiselles mais je suis pas client ! Marmonna-t-il malicieusement tandis qu'il se réveillait en baillant.

Dans l'absurdité de la situation, Benoit apparut à Priscilla comme ce qui se faisait de plus humain à cet endroit à cet instant et elle remonta bien vite sur le lit, lui sautant au cou comme s'il était son sauveur.

-Elle a tué Magalie ! Elle a tué Magalie ! Elle a tué Magalie ! Hurla Priscilla aux oreilles du garçon tout en désignant Ève du doigt. Cette dernière lui sourit avant de lever les yeux aux ciel. Benoit se gratta la tête, il lui était difficile de réfléchir à cette heure-ci (les mauvaises langues diront qu'il lui était difficile de réfléchir quelle que soit l'heure, d'ailleurs...) et ses pensées s'embrouillaient. Il se racla la gorge, se nettoya les yeux et dit :

-Bon les filles. Vos petites querelles de blondes moi ça me passe au-dessus, surtout là maintenant.

-Elle a tué Magalie ! Se borna a répéter Priscilla.
-Oui j'ai compris, la rassura Benoit. Et puis en même temps, tuer la grosse Vava, tout le monde en avait envie alors si quelqu'un a passé à l'acte, je vais pas pleurer !
-"Est passé"...on dit "est passé à l'acte", pas "a passé à l'acte", pour ta gouverne. rétorqua Ève qui venait de s'asseoir sur une chaise, occupée à resserrer le tissu qui maintenait le morceau d'os au bâton. Elle pensa que l'arme était certes rudimentaire mais aussi rudement efficace. Constatant que ses deux interlocuteurs planqués au fond du lit la regardaient avec des yeux de merlans frits, Eve se décida alors à parler :

-Bon, pour la...la grosse Vava comme la présente si bien Benoit, c'était en quelque sorte un...essai.
-Un essai ? Demanda Priscilla. Mais un essai de quoi ?
-Ben...je voulais voir si ma pios fonctionnait...
-Ta pios ?!! s'interrogea Benoit.
-Oui, je l'ai appelée comme ça dit Ève en désignant son arme. Parce que ça ressemble à une pioche mais avec un os, alors ça fait une pios.
-T'es carrément à la rue ma pauvre fille ! Et tu as zigouillé la mère Vaé avec ta "pios" ?! T'as vaincu le T-Rex ?! Wouah...je tombe des nues ! s'étonna le seul représentant du sexe masculin présent dans la caravane.

Priscilla ravala ses larmes et se recoiffa comme elle pouvait avec ses mains, tentant de reprendre ses esprits. Ève s'était relevée et observa le dehors à travers les stores. Elle sourit, comme si elle savait ce qui allait arriver, se retourna vers ses camarades en leur disant :
-ça va secouer les p'tits gars !


Et en effet, ça secoua. Une très violente secousse qui vint ébranler toute la caravane, faisant conjointement hurler Priscilla et Benoit alors que Eve semblait apprécier le moment. Elle se mit à rire franchement :
-Alors, je t'ai pas fait trop mal mon gros loup ?

De l'extérieur, une voix gutturale, rauque et inhumaine répondit à la jeune femme :
-Espèce de putain de grosse salope de merde ! Mais t'es qui bordel ?! Je vais te défoncer ta petite gueule abimée ! Raaaaaah ! Le monstre hurla et revint à la charge. Il essayait de défoncer la porte mais le meuble que Eve avait disposait pour l'empêcher d'entrer tenait bon. Il parvint à démolir l'une des vitres en plexiglas et passa un bras velu de l'autre côté mais reçut un violent coup d'os tranchant dans le poignet en guise de bienvenue, ce qui le fit hurler encore plus bruyamment de douleur.
C'est alors que ses deux congénères intervinrent. Le premier sauta sur le toit de la caravane tandis que l'autre surgit derrière lui et retint son bras alors qu'il allait frapper de nouveau contre la vitre.
Les deux loups-garous se tinrent rapidement à portée du troisième , furieux que des humains lui tiennent tête. Le plus petit des trois qui apparaissait comme le chef convainquit le monstre blessé de laisser ces trois morceaux de viande en sursis moisir dans leur terrier car leur temps était de toute façon compté.
A l'intérieur, Eve jouissait du spectacle. Priscilla et Benoit, qui regardaient par la vitre abimée, étaient médusés et couacs de frayeur.

Au même moment, à quelques dizaines de mètres de là, un calme lugubre s'était emparé des alentours et du backstage du podium. Tandis que de l'autre côté plusieurs dizaines de milliers de personnes venues assister au spectacle hurlaient, dansaient, se remuaient en attendant le début des festivités, il ne régnait qu'un silence de mort derrière les gradins et la scène. Plus aucun intermittent ne trainait dans les parages...plus aucun intermittent humain.
Le carnage avait été sanglant mais rapide. Une cohorte de loups-garous s'était occupée des ouvriers normaux, les saignant et les dévorant afin que personne ne vienne interférer avec le bon déroulement des évènements. Parmi les employés embauchés par Dove Attia se trouvaient certes de braves travailleurs du spectacle mais également une trentaine de lycanthropes dévoués à "la cause" qui le moment venu avaient été chargés de se débarrasser des gêneurs sans poils. Personne n'avait survécu, pas même l'assistante de Dove et leurs corps entassés dans les bus et sous les tentes attendaient d'être servis lors du frémissant banquet de l'horreur qui devait suivre "l'avènement". Personne n'avait survécu ? Si, quelqu'un s'en était sorti...

M.Pokora était parti, peu de temps avant qu'Ève n'élimine Magalie, soumettre une idée de sample à son nouvel ami David Vendetta d'un pas guilleret , tout excité par ce que ce nouveau son allait pouvoir donner sur scène et s'était retrouvé nez-à-nez avec un groupe de créatures poilues et de grande taille en train de dépecer des ouvriers dans la joie et la bonne humeur. Ce qui était le plus étonnant à ce moment-là, c'est que M avait eu la présence d'esprit (ce qui n'était pas une mince affaire) de se cacher dans une toilette portative. Une fois les cris des intermittents, couverts par ceux de la foule qui attendait le début su show, estompés, il avait ouvert la porte et s'était enfuit, courant à toutes jambes vers le secteur où les artistes étaient logés, dans l'espoir de retrouver son ami Vendetta et de fuir au plus vite ce lieu de terreur sanguinaire.

-David !!! Daviiiiiiiiiiiid !!! Hurla M sans une once de discrétion lui qui quelques minutes auparavant était parvenu à s'éclipser sans être repéré par une meute de bestiole aux sens supposés développés mais que l'abondance de sang humain avait un moment désorientés.
Il atteignit la grille qui menait vers le coin VIP, la franchit en la claquant sans ménagement et tomba quelques mètres plus loin face à face avec Remy Bricka. Celui-ci était couvert de sang. M prit le temps de lui demander s'il allait bien :

-Putain Remy, ça va t'es blessé ?! Y'a des loups-garous comme dans les films là-bas. ils ont tué tout le monde ! Vite viens il faut qu'on se casse, t'as pas vu David ?!!
-David va très bien, mon petit bonhomme. Toi par contre, je crains que tu ne doives renoncer à ta carrière...

M.Pokora fit les gros yeux d'incompréhension à Remy qui se mit alors en devoir de lui montrer son vrai visage. Plus rapide qu'un morphing d'ILM, il se changea en l'un des créatures qui venaient de tuer des dizaines d'intermittents pratiquement sous les yeux de M quelques minutes plus tôt. Pokora eut un mouvement de recul et ne put s'empêcher d'uriner dans son pantalon. Le Bricka-Garou l'empoigna par le col et s'apprêta à lui attaquer la gorge lorsqu'il fut propulsé à une demi-douzaine de mètres par l'un de ses collègues monstrueux. Il se retourna vers M et posa sa patte griffue et immense sur l'épaule du jeune vainqueur de "Dansez avec les stars", prenant forme humaine.
C'est un David Vendetta souriant et se voulant rassurant qui apparut alors à M.

-Ben m...merde alors ! David ! T'es quoi putain !
-Écoute, je voulais te le dire avant mais je pouvais pas. Tout va bien se passer mon pote. Ah oui au fait, tu viens de te faire pipi dessus ! Vendetta éclata alors de rire, dédramatisant la situation. Pokora, entre abrutissement, étourdissement et terreur, se mit alors à rire lui aussi constatant la tâche au niveau de l'entrejambe de son baggy. Mais son rire fut de courte durée...
sa tête fut brutalement arrachée et son sang gicla au visage de David qui redevint alors lycanthrope. Le corps de M s'effondra entre les bras du monstre qui hurla de tristesse, de désespoir, puis de rage. Ce n'était pas Bricka, encore un peu sonné par le choc reçu par Vendetta quelques instants plus tôt, qui était responsable de la mort de Pokora mais le troisième loup-garou, le plus petit et probablement le plus vicieux. Il se tenait devant un Vendetta dont les yeux trahissaient la présence de larmes, laissant apparaitre des sentiments autres que la violence et la haine chez les loups.
-C'était mon ami... murmura le DJ qui serrait contre lui le corps sans vie et sans tête de M.Pokora.
-Pas d'amis chez les normaux.
-J'aurai pu le convertir, j'allais le faire. Et tous les autres alors... Répondit Vendetta.
-Pas pareil...et puis des débiles pareils j'en veux pas parmi nous. Pas digne.

Le loup se dirigea vers Bricka-Garou et l'aida à se relever.
Vendetta laissa tomber le corps de Pokora dans la poussière et se retourna vers le plus petit des loups-garous :
-Tu te prends un peu trop pour le chef.
Le petit loup-garou (façon de parler, il faisait bien plus de deux mètres tout de même) esquissa un sourire carnassier et fit un clin-d'œil digne du plus effrayant des cauchemars à son comparse attristé par la mort d'un humain.
-C'est parce qu'il vous en faut un ! Bricka, tu sais quoi faire...

Sur ces paroles, le lycanthrope qui avait pris l'apparence d'un homme-orchestre leva les bras en l'air et poussa un hurlement. Une nuée d'oiseaux surgit des arbres voisins, comme si des prédateurs ailés attendaient qu'on leur donne le signal d'attaquer. A leur tête, les deux colombes de Bricka, mais ses deux colombes ressemblaient plus désormais à deux espèces de petits ptérodactyles poilus. C'était des colombes-garous et elles avaient contaminé les espèces des alentours, levant une armée d'oiseaux-garous véloces et féroces. La nuée volait autour de Bricka qui leur désigna la caravane dans laquelle s'étaient cachés Eve, Benoit et Priscilla.

A l'intérieur, Eve ne put s'empêcher de lâcher un "Oups, c'est pas bon tout ça !" alors que les oiseaux se précipitaient sur le mobile-home déjà bien abimé par les tentatives d'incursion du loup quelques minutes auparavant. Les trois jeunes gens avaient été témoins de la scène et vus ceux qu'ils avaient côtoyés plusieurs jours se changer en monstre.
-Bon ben je confirme que je m'étais légèrement trompée sur Magalie ! Mea Culpa ! Plaisanta Eve tandis que Benoit réveillait une Priscilla évanouie tout en se lamentant de ne pas être parvenu "à pécho le p'tit cul douillet de Poko !" (sic)

La petite blonde boulotte qui voyait dans le Nutella un exutoire à sa colère, ses frustrations et sa tristesse ouvrit les yeux et vit devant elle les visages de Benoit et Eve. Le bruit des oiseaux essayant d'entrer était assourdissant.

Dehors, Bricka et Vendetta avaient rejoints leur autoproclamé chef et tous-trois se dirigeaient vers le lieu où allait se dérouler le show, accompagnés par leurs sbires loups-garous. Tous reprirent apparence humaine alors qu'ils s'apprêtaient à monter sur scène. Bricka et Vendetta observaient avec stupeur le nombre presque effrayant de personnes venues assister à Dance Machine tandis que le plus petit des trois ne put s'empêcher de dire :
-ça va être un putain de spectacle !
Et c'est ainsi que Kamel Ouali était sur le point de déclencher l'avènement de son espèce sur le genre humain.

Dans la caravane de Benoit, il fallait réfléchir et agir très vite sinon on finirait en déjection sur les pare-brises. Ève se mordit les paumes de la main avec les dents et tendit un couteau à ses deux compagnons d'infortune, leur demandant de s'entailler eux-mêmes la paume d'une main. Ils refusèrent.
-Bon, je sais bien que les récents événements peuvent vous sembler un peu précipités, dénués de sens voir même complètement cons et je conviens qu'il ne s'agit pas d'une situation à laquelle on assiste volontiers tous les jours que Dieu fait mais à votre place, je me ferais cette petite plaie.
-Mais pourquoi on ferait ça ?!! Demanda Priscilla.
-C'est juste pour que notre sang se mélange, ça va vous aider à y voir plus clair.
[i]-Ça va faire mal ? Interrogea une nouvelle fois Priscilla.
-Très probablement.[/i]
-Hors de question que je laisse une cicatrice sur cette jolie petite menotte ! Annonça sans sourciller un Benoit sûr de lui.

Soudain, un pigeon-garou parvint à se glisser par l'un des trous de la vitre abimée et se précipita dans la caravane. Eve le cloua au mur avec sa pios. Benoit et Priscilla se regardèrent, les yeux écarquilles, et sans perdre un seul instant s'ouvrirent la paume avec le couteau. Ève leur sourit et leur tendit ses deux mains.
-Prêts ? Ça va secouer !

Alors Priscilla et Benoit lui empoignèrent les mains, et leur sang entra en contact.

(A suivre...)

Les loups-garous ont été dévoilés. Il s'agissait de Jeffbyos, Altaz et Mathlamenace qui les avait rejoints après avoir tiré la carte du Changelin. Will 3D était la petite fille.
Voilà, c'est la fin de "Dance Machine".



Mais non !!!^^
Le neuvième et dernier épisode sera bientôt disponible, vous connaitrez alors la suite et la fin (ou peut-être le début) du cauchemar lycanthropique de Thiercelieux.


Mar Avr 12, 2011 4:37 pm
Profil
Gilg a meches
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Sep 11, 2006 4:36 pm
Messages: 961
Message Re: Le jeu des Loup-Garous : Dance Machine.
Passionnant ton texte Crazy :D

Y'a moyen que Benoit Meurt sodomisé par un Garou?

_________________
Image


Mar Avr 19, 2011 10:47 am
Profil
OUAIS!
OUAIS!
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Déc 15, 2006 6:13 pm
Messages: 3645
Message Re: Le jeu des Loup-Garous : Dance Machine.
toujours pas fini, vot'truc ?! :shock:
le jeu encore plus long que les textes, l'horreur !

J.

_________________
8 bits + 7 ex = 6/6
"c'est pas un temps à mettre un Anglais dehors : il fait beau, il y a du soleil" (Thierry Adam)


Sam Avr 23, 2011 10:24 pm
Profil
google1er
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Jan 11, 2007 1:55 pm
Messages: 2769
Localisation: J'ai un chat dans la gorge
Message Re: Le jeu des Loup-Garous : Dance Machine.
C'était génial cette fin ouverte.

(Je peux changer d'avatar vous croyez ?)

_________________
HHhmhmhmmmmmmm.


Mar Juin 07, 2011 7:46 pm
Profil
Gilg a meches
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Sep 11, 2006 4:36 pm
Messages: 961
Message Re: Le jeu des Loup-Garous : Dance Machine.
Oui s'il te plait.

A la fin je gagne!

_________________
Image


Mar Juil 12, 2011 8:55 am
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 157 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 4, 5, 6, 7, 8

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group.
Designed by STSoftware for PTF.
Traduction par: phpBB-fr.com